Le domaine hier

Image Image Image

Pendant longtemps, Michelle (née Blondelet) et Jean-Michel Masson ont cru être la sixième génération de vignerons au Domaine. Jean-Michel avait consulté le registre des naissances de La Charité-sur-Loire et noté : « le 31 décembre 1826 Antoine Blondelet, vigneron, a présenté son enfant auquel il a donné comme prénom Louis ». Antoine était l’arrière-grand-père de Paul, le grand-père de Michelle.

Mais notre cousin Jean MATHAT a poussé beaucoup plus loin ses recherches généalogiques. Ainsi a t-il découvert que Michelle et Jean-Michel Masson sont la 13ème génération de vignerons issus de Guillaume BLONDELET. Leurs enfants, Mélanie et Pierre-François sont donc la QUATORZIEME GENERATION de Vignerons descendants de Guillaume.

Nous tenons ici à remercier, Jean Mathat pour son remarquable travail généalogique.

Bref résumé issu des travaux de Jean Mathat :

Guillaume BLONDELET est né vers 1550, sous le règne d’Henri II. Il faisait alors partie de la communauté des paysans vignerons de Chaulgnes. Il se marie en 1582 et aura un fils, Guillaume, qui se marie en 1613 et aura 3 enfants, Georges, Thomas et Jules. C’est Georges qui partit de Chaulgnes et vint s’installer en tant que vigneron sur la paroisse de Saint Jacques à La Charité sur Loire.

Quelques générations passent et c’est Louis Blondelet, né le 31 décembre 1826 qui de La Charité s’installera vigneron au Bouchot, sur la commune de Pouilly-sur-Loire. Il représente la 9ème génération. Tous ses descendants (nous compris) ont depuis cultivé la vigne sur cette même commune.

Un petit Paul est arrivé fin 2014 au Domaine, fils de Pierre et Émilie, petit fils de Michelle et Jean-Michel Masson, déjà heureux grands-parents d’Alice (2005) et de Louis (2009), enfants de Mélanie. L’avenir nous dira s’ils perpétueront à leur tour la tradition familiale en Pouilly-Fumé