Agriculture biologique, viticulture propre, quels sont nos choix ?

Le
Par

Nous ne souhaitons pas adhérer à un « label bio » car nous considérons que l’accumulation de cuivre dans nos sols serait très néfaste pour nos vignes à long terme. Cependant, notre mode de culture de la vigne va bien plus loin que le « raisonné », ie : Nous n’avons PAS utilisé D’ENGRAIS CHIMIQUE depuis plus de 35 ans et n’employons PAS de DÉSHERBANT, NI D’INSECTICIDE  depuis plus de 10 ans !

Le travail de nos sols est déterminant puisqu’en les binant régulièrement, nous favorisons depuis plus de 30 ans l’expression  de  chacun  de  nos  3 Terroirs (Marnes Kimméridgiennes, Silex et Calcaires durs). Nous employons le strict minimum de fongicides en les complétant de stimulateurs naturels.

Pierre-François Masson, 7ème génération de vignerons au Domaine refuse le prêt à penser. Ce trentenaire passionné,  jardinier et apiculteur à ses heures, a installé un hôtel à insectes sur un clos d’un Ha de Pouilly-Fumé situé au cœur du village de Pouilly pour préserver la survie hivernale des insectes utiles à la pollinisation.

Hotel à insectes construit par Pierre-Francois Masson installé au coeur du vignoble de Pouilly-FuméHôtel à insectes construit par Pierre-Francois Masson installé au cœur du vignoble de Pouilly-Fumé

Hotel à insectes dans les vignes du Domaine Masson-BlondeletHôtel à insectes installé dans les vignes du Domaine Masson-Blondelet

Pierre a aussi installé des ruches dans son potager personnel, cultivé comme toutes nos vignes, sans engrais, sans désherbant, ni insecticide pour que les abeilles qui disparaissent quotidiennement y trouvent refuge, loin des ruches industrielles gorgées de sucre et dépossédées de leur propre miel… Cette année, elles ont environ un mois d’avance par rapport à l’année dernière.

Ruche installée par Pierre-François Masson à Pouilly sur Loire pour encourager la survie des abeilles.Ruche installée par Pierre-François Masson à Pouilly sur Loire pour encourager la survie des abeilles.

En cave, notre conception en matière de vinification est de privilégier les traitements physiques pour bannir les traitements chimiques (mêmes les plus « soft ») et utiliser le moins de soufre possible. Pour cela nous travaillons avec trois grands principes : utilisation de la gravité (cave semi-enterrée, construite sur 3 niveaux), utilisation du froid et conservation du CO2 de fermentation. Notre volonté est de nous doter des moyens les plus performants tout en privilégiant l’intervention humaine, seule responsable de « l’âme du vin ».

Nous mettons beaucoup de nous même dans la culture de nos vignes et recherchons la perfection dans nos vinifications pour personnaliser au maximum nos vins. Ainsi, sommes-nous fiers qu’ils portent notre nom et fassent plaisir à leur dégustateur final.

Retrouvez cet article sur Google+ en cliquant ici

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .